habillage
Souterrains, le monde creusé par l'homme. Jérôme et Laurent Triolet. Carrières souterraines, champignonnières, villes souterraines, souterrains-refuges, habitats troglodytiques, tunelles de guerre, souterrains cultuels, catacombes.

Thème précédent - Remonter - Thème suivant

 

Souterrains d’Irlande

 

L’Irlande, particulièrement le sud de l’île et notamment le comté de Cork, est très riche en souterrains aménagés médiévaux, souvent en relation avec des lieux fortifiés, notamment des enceintes circulaires, les fameux « ringforts ». Avec notre collègue et ami James P. McCarthy qui, en 1977, a consacré un mémoire de Master of Art aux souterrains du comté de Cork, nous avons eu le privilège d’en visiter certains. A la différence des souterrains français, nombre de ces réseaux présentent la caractéristique d’être « construits », constitués de couloirs plus ou moins larges dont les parois en pierres sèches, renforcées de piliers monolithiques, soutiennent des dalles de couverture, le tout ayant été recouvert de terre après réalisation. Des piliers ou des dalles verticales rétrécissant le passage marquent l’accès aux différentes zones du souterrain et, dans certains, des pierres oghamiques (stèles gravées d’inscriptions en alphabet oghamique érigées du Ve au VIIe siècle) ont même été réemployées pour soutenir les dalles de couvertures. A côté de ces ouvrages « construits », il existe aussi des souterrains aménagés creusés directement dans la roche, tout à fait comparables à ceux rencontrés dans l’ouest de la France. Parmi ces ouvrages creusés, le souterrain-refuge de Dunisky est un monument exceptionnel qui présente un plan et une architecture le rapprochant étonnamment de certains souterrains-refuges du sud-ouest de la France. En effet, outre les banquettes accolées aux parois, les goulots et les puits d’extraction, l’une des salles est dotée d’une voûte à deux pans qui semble avoir été taillée pour imiter le toit d’une habitation de surface. Les similitudes troublantes entre certains souterrains irlandais et français viennent s’ajouter à celles déjà constatées dans d’autres pays et résultent très certainement d’un phénomène de convergence, même si des influences mutuelles ne peuvent pas être totalement écartées. Confrontés à une menace du même type, des hommes différents ont apporté la même réponse : le creusement d’un souterrain-refuge.

 

 

 


Dans l’enceinte circulaire


Accès


Souterrain construit


Souterrain construit


Linteau et jambages


Dalles de couverture


« Ringfort »


« Ringfort »


Terrier


Accès


Salle remblayée


Pierre oghamique


Chatière


Voûte à deux pans


Voûte à deux pans


Banquette


Miroirs de faille


Goulot et puits d’extraction


Salle refuge


Salle refuge


Goulot et puits d’extraction


Salle et puits d’extraction


Salle et puits d’extraction


Puits d’extraction et de ventilation

 © Jerôme et Laurent TRIOLET 2017 - Toute reproduction interdite

 Information Copyright ©